Translation of Power in French

Power Translation

Babylon 10

The most popular translation software

Download it's free

To
More Languages:
[top]

Power Translation On Other Language:

Persian
Get Babylon's Translation Software Download Free Download Now! ZDNet PCMagazine
Power in Persian
poeir, pooir, povoir en anc. franç.; pod(e)ir, 842; d'un lat. pop. *potere, class. posse d'après les formes à rad. pot-, comme potui, poteram.
=> possible1 koneš ; eng. can
tavân-estan
yâr-idan
az/ze dast bar âmadan
+
fra. on n'y peut rien : kâr i az dast e mâ sâxta n'ist, hic kâr az dast e mâ bar na miâyad
fra. je ne peux que (+infinitif) : eng. I cannot but (+infinitive) : tanhâ mitavânam ke ...
fra. que puis-je ? : (az dast e man) ce (kâr) bar miâyad ?
+
Xrad râ va jâ râ ke yârad stud
V'agar man stâyam ke yârad šnud

(FERDOWSI)

2 n. eng. power
tavân-mand/gar/â-i
tavân(-eš/e)
yârâ-i
zur-mand-i
bonya (ar.)
qodrat (ar.)
+
"Manteq e zur dar barâbar e manteq e tavânâi bar pâya ye dânâi škast xorda ast."

(H. ÂQÂJARI, http://www.ilna.ir/shownews.asp?code=136893&code1=1)
+
fra. Tout ce qui est en son pouvoir : eng. everything in its power : har ce az (dast )aš bar miâyad
fra. pouvoir sans partage : yakke/tark-tâzi
fra. pouvoir judiciaire : tavâna ye dâd-gostari
+
Il n'est pas vrai que dans une société il y a des gens qui ont le pouvoir, et en dessous des gens qui n'ont pas de pouvoir du tout. Le pouvoir est à analyser en termes de relation stratégiques complexes et mobiles, où tout le monde n'occupe pas la même position, et ne garde pas toujours la même. Il en est ainsi de la pensée.

(M. FOUCAULT, Dits et écrits II, 1976-1988, p. 1473)
=> sadomasiohisme !
=> résister
+
Comme l'énergie, le pouvoir existe sous beaucoup de formes, telles que la richesse, la force militaire, l'autorité civile, l'influence ou l'opinion. Aucune d'entre elles ne peut être tenu pour subordonnée ou au contraire considérée comme un principe d'où dériveraient tous les autres. Toute tentative pour traiter isolément une forme de pouvoir, par exemple la richesse, ne peut conduire qu'à une réussite partielle, ...

(B. Russell, Power, A New Social analysis)
+
Power, in the form in which it is now usually sought, is power of command, power of imposing one's will upon others by force, open or concealed. This form of power consists, in essence, in thwarting others, for it is only displayed when others are compelled to do what they do not wish to do.
...
But the power which consists in persuasion, in teaching, in leading men to a new wisdom or the realization of new possibilities of happiness--this kind of power, which may be wholly beneficial, would remain untouched, and many vigorous men, who in the actual world devote their energies to domination, would in such a world find their energies directed to the creation of new goods rather than the perpetuation of ancient evils.

(B. RUSSELL, Proposed Roads To Freedom)
+
The mere possession of power tends to produce a love of power, which is a very dangerous motive, because the only sure proof of power consists in preventing others from doing what they wish to do. The essential theory of democracy is the diffusion of power among the whole people, so that the evils produced by one man’s possession of great power shall be obviated. But the diffusion of power through democracy is only effective when the voters take an interest in the question involved. When the question does not interest them, they do not attempt to control the administration, and all actual power passes into the hands of officials.

(B. RUSSELL,Political Ideals)
+
Les pouvoirs fondés sur la force (physiques ou économiques) ne peuvent attendre leur légitimation que de pouvoirs qu'on ne peut suspecter d'obéir à la force.

(P. BOURDIEU, Méditations pascaliennes (1997), p. 125)
+
Le capital symbolique ne serait qu'une autre façon de désigner ce que Max Weber a appelé charisme si, prisonnier de la logique des typologies réalistes, celui qui a sans doute le mieux compris que la sociologie de la religion était un chapitre, et pas le moindre, de la sociologie du pouvoir, n'avait fait du charisme une forme particulière de pouvoir au lieu d'y voir une dimension de tout pouvoir, c'ets-à-dire un autre nm de la légitimité, produit de la reconnaissance, de la méconnaissance, de la croyance "en vertu de laquelle les personnes exerçant de l'autorité sont dotées de prestige".

(P. BOURDIEU, Le sens pratique, p. 243) => hôte !tavân-gar/mand/â (plv. tuvân)
zur-mand/âvar
por-tavân/zur
+
"... en matière de puissance quatre facteurs sont décisifs : la politique, l'idéologie, l'économie et le militaire."

(De la guerre perpétuelle)

Dictionary source: French Persian Dictionary
More: French to Persian translation of power